mercredi 9 janvier 2013

Ciel, il y a un homme sur mon blog



Oh ben qui voilà? Mais c'est mon mari chéri...
Bonjour, mon amoureux ;-)
mais que fais-tu lààà?
Tu viens nous montrer ta nouvelle chemise?
Mais c'est super gentil...

Donc, les filles, voici mon merveilleux chéri et sa nouvelle chemise grise...
Je lui en avais fait une toute première cet été,
un blanche, toute simple, qu'il a porté aussi sec à une fête
et qu'il a recoloriée à la paëlla et au vin rouge...
le temps que les taches disparaissent, j'ai complètement oublié de vous la montrer... 
Ce que je n'avais pas oublié, par contre, c'est que faire une chemise,
non seulement, ce n'est pas si compliqué que ça mais, en plus, c'est super chouette...


Du coup, j'attendais mes congés de fin d'année avec encore plus d'impatience...
objectif: retenter l'expérience des fentes de poignets,
pieds de col et autres pattes de boutonnages...

Bon, je ne lui ai pas fait d'empiècement intérieur en liberty, c'est pas le genre...
Je ne me suis pas non plus acharnée à faire de jolies coutures anglaises...
ce n'est pas le mien, de genre... bim bam boum, tout à la surjeteuse
C'est donc juste une chemise grise...



Le modèle vient du Burda d'avril 2010 (chemise 128).
J'ai fait la taille la plus grande
et elle correspond pile aux chemises du commerce qu'il porte habituellement
(en dehors de la poche qui aurait été beaucoup trop petite pour tout ce qu'il aime y transporter:
lunettes, tabac, stylo, cartes de visites, etc...)


Le coton gris est une chute trouvée dans mon stock.
Les boutons se cachaient dans la boîte à boutons de ma grand-mère.


Et pour la petite histoire
- afin que vous vous moquiez de moi jusqu'à la fin des temps,
sachez qu'après 6 heures de découpe, couture, repassage et haute concentration,
le tout sans une seule erreur, ni décalage de ne fut-ce que 1mm entre 2 parties, 
j'ai réussi - en moins de 10 minutes -
à, d'abord, complètement déchirer une des boutonnières
malgré que je glisse une épingle à chaque extrémité pour ne pas que ça arrive 
(bêtise que j'ai cachée sous un petit bout de tissu ton sur ton que vous pouvez apercevoir sur la dernière photo)
et - pire - à coudre les 7 boutons de devant sur l'envers du tissu...
riez...
ça m'apprendra à ne pas m'arrêter quand mon cerveau
me dit que les boutonnières et les boutons, tu peux ptet les garder pour demain
et à me lancer comme un dingotte dans la couture des boutons à la chaîne et à la machine...



ça va? vous avez assez ri...
ben, vous pouvez ptet arrêter maintenant,
parce qu'autrement mon mari chéri ne voudra ptet pas vous
montrer les 2 autres chemises déjà en cours
(mais comment ce fait-il que je n'ai aucun bouton noir en stock?)

44 commentaires:

  1. Punaise, la chemise... là j'admire !!
    Je me suis promis de m'en faire une en 2013, mais 6h de boulot.....pppfffff
    EN tout cas la tienne est superbe et me remotive pour me lancer !! Bravo
    (et non, je n'ai même pas rigolé pour ton histoire de boutons, j'ai compatis, ça aurait pu m'arriver !! :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est 6h tout compris, découpe et tout (excepté le patron papier que j'avais déjà). Mais la suivante ne m'a pris que 3 heures... si ça peut te rassurer ;-)
      je suis sûre que tu y arriveras sans soucis... la fente de poignet n'est pas plus compliquée que les poches passepoilées ou les braguettes sous patte

      Supprimer
  2. J'ai déjà cousu un top envers contre endroit au lieu d'endroit contre endroit. J'ai tout décousu et… recommencé en me trompant encore une fois ! Je compatis pour tes boutons (mais je ris quand même parce que je vois ce que c'est après des heures passées de bloquer sur un petit détail qui fait tout partir en vrille). Bravo, belle chemise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aïe... ne me dis pas que je vais faire la même bétise... je n'oserai plus jamais coudre autant de boutons sans m'y reprendre 12.000 fois ;-)

      Supprimer
  3. Je suis admirative de ton travail.
    Bises
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merciii, c'est adorable
      mais je me suis bien amusée à la faire!

      Supprimer
  4. Waouh, elle est superbe ! C'est vraiment quelque chose qui m'effraie... mais je vais quand même essayer d'en faire une pour le mois prochain pour l'anni de l'Amoureux...
    Et je n'ai même pas rigolé car c'est le genre de truc que je serai bien capable de faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. superbe mais toute simple. ce coton gris est vraiment très joli.
      suis pressée de voir celle que tu feras, convaincue que ce sera une tuerie! vive les hommes sur la bloggo ;-)

      Supprimer
  5. Elle est superbe!!! c'est vrai que mon homme serait jaloux!! Je ne lui ai encore jamais rien cousu à lui!!! La seule chemise que j'ai jamais faite était en taille 4 ans... bon exercice pour s'entrainer!
    Bravo!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement, c'est un bon entrainement. et je ne suis pas convaincue que c'est plus simple ;-)
      moi, j'avais déjà fait 2 pantalons. un inmettable et un pas mettable... hihi mais il est adorable, il a fait semblant de les mettre 2-3x...

      Supprimer
  6. je ne sais pas qui est le plus beau sur la photo, le mari ou le gris !!!
    bon le mari en même temps, il sait que je l'adore alors évidemment si tu le mets en valeur comme ça comment veux-tu que je reste de marbre moi.
    Alors surtout il ne faut pas que je montre cet article à l'Arbre parce-que là ceux ne seront pas seulement les feuilles qui vont tomber...
    Parce que finalement en 3 ans de couture à part une pochette bah....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre Arbre ;-) Heureusement qu'il se promenait tout en haut d'un nuage en septembre dernier, alors... parce que vous, vous l'avez vue en vrai de vrai l'autre chemise ;-)

      Supprimer
  7. Ok. I translated it and the translation was waaaay weird!
    Judging by the pictures it is a piece of art! I am truly amazed with how perfect it appears (not that I ever doubted your skills - I am sure you know what I mean!!)and the finishing is spotless!
    Your man is a lucky guy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I am so sorry I don't take the time too translate everything myself... I've been kind of lazy lately, haven't I?
      The lucky man makes me be a happy woman.. he does deserve some care ;-)

      Supprimer
  8. C'est trop joli !
    Faudrait que je fasse ça à mon chéri mais c'est trop dur pour moi T_T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu me fais mal au coeur à dire que c'est trop difficile... franchement, à part la fente de poignet où il faut un peu réfléchir, tout se fait tout seul. mais il est vrai que ce modèle est très basique

      Supprimer
    2. Le plus dur serait d'adapter le patron à mon chéri en fait... Il est plus fin que la plus petite taille de Burda, et très grand. Alors ça demande, une toile, pleins de modifs... (et puis je suis trèèèèès lente en couture aussi, ça aide pas)
      Mais dès que j'ai fini les exams, je tente de lui faire la fameuse chemise à plastron du Burda de décembre ^^

      Supprimer
    3. Et si tu fais un mix entre le patron Burda et une chemise qui lui va? en adaptant les largeurs et hauteurs du patron à ses mensurations?

      Supprimer
  9. reçois toute mon admiration! c'est du beau travail! et surtout je ne montre pas ça à mon homme, il aimerait trop! bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi... déjà que probablament peu d'hommes se baladent par ici... si vous vous mettez toutes à les banir, ça ne va pas s'arranger ;-)

      Supprimer
  10. Elle est suuuuperbe! Et je ne rirai pas de ton histoire de boutons, car chez moi, ce genre de bêtise est systématique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai du mal à l'imaginer. tout ce que tu fais semble si précis

      Supprimer
  11. Le mien, il en voudrait bien une aussi....peut être un jour....En tout cas, bravo à toi...J'aime les photos de ta première semaine...J'ai sorti le patron de la jupe, je vais essayer de faire cela ce week end...Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu verras, c'est chouette à faire une chemise. et pas si compliqué. certainement moins compliqué que tellement de choses que tu as déjà cousues.
      pour la jupe, tranquille, tsais... profite de ton we. ne pense pas tant à moi :-)

      Supprimer
  12. quel boulot !! et ces finitions, waouh ! Et je t'entends rager pour tes boutons :D

    RépondreSupprimer
  13. Elle est pile poil à sa taille. Du vrai travail de pro!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque j'ai fait la première, en août, en coupant le patron papier, j'ai comparé toutes les mesures avec ses chemises du commerce préférées. Pour être sûre de ne pas avoir de mauvaises surprises.

      Supprimer
  14. "Juste" une chemise grise... Serait-ce une ébauche de sourire que l'on devine sur la première photo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, effectivement, il semblerait qu'il sourit ;-)

      Supprimer
  15. très belle chemise !!!
    je te prepare ton cadeau et je te tiens au courant pour le numero d'envoi !!!
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh la la mon cadeau... je suis impatiente de l'avoir ;-) et de le montrer à la terre entière ;-)

      Supprimer
  16. Waouh ! De la cousette pour homme ! Un grand bravo pour ce beau travail !
    Et je compatis pour l'histoire de la boutonnière agrandie par erreur et pour les boutons cousus à l'envers, ça n'a pas du être un moment facile à vivre, tout ça...
    notre raison nous dit souvent que le mieux c'est d'attendre le lendemain et de faire les choses à tête reposée, mais on a envie de finir le plus tôt possible, parce qu'on est si près du but... mais ahhhhhhhh, c'est la cata!!!! Bref ça du être très difficile comme épreuve

    Mais tu t'en ai sorti comme une chef !
    Moi, je dis cette année, c'est l'année de l'Homme avec un grand H, il faut que je me lance dans la cousette pour homme :D

    Des bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... j'aurais dû vraiment attendre le lendemain... mais, comme tu le dis, si près du but, comment résister ;-)

      je suis d'accord pour que 2013 soit l'année où on coud pour nos hommes... cela dit, à part des chemises, je ne saurais pas lui faire grand grand chose. les pantalons ont été une trop mauvaise expérience et les Tshirt... ma mac gère bcp trop mal le jersey pour faire quelque chose de tip-top

      Supprimer
  17. Moi j'ai pas rit parce que c'est tout à fait mon style et, en plus, je suis capable de défaire mes bêtises pour tout de suite refaire exactement la même !!!!
    Bref, cette chemise est chouette et ça me tente bien d'en faire une du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me ferait super plaisir que d'autres parmi vous tentent l'expérience. En fait, on fait toutes des fringues vachement plus compliquées pour nous-même. Pourquoi la chemise homme fait-elle si peur?

      Supprimer
  18. Trop belle!
    En plus elle lui va pile-poil!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment comme si Burda avait prévu le modèle en fonction des ses mensurations. trop cool ;-)

      Supprimer
  19. Mais elle est top!! Bravo! Bon je suis toujours morte de rire a la lecture de tes mesaventures mais on se reconnait tellement que ca fait du bien :-) je suis admirative. Moi j'ai tj pas osé mettre des manches longues a mes chemises, et pourtant les poignets boutonnés c'est la classe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi que je me suis demandé ce week-end si j'arriverais à en faire à manches courtes pour l'été... idiote que je suis... ça a l'air un ptit peu plus simple... et en plus, je me suis offert il y a plus d'un an un bouquin japonais uniquement sur les chemises. maintenant que j'ai un patron de base qui convient, je devrais essayer de faire des variantes

      Supprimer
  20. Réponses
    1. Merci ;-)
      ce qui compte, c'est d'être très précis au moment de couper les tissus et, après, tout se fait tout seul

      Supprimer
  21. j'ai de la chance, mon homme ne porte pas de chemise (quoique... c'est peut-être à cause du repassage!). Je n'ai jamais pensé à coudre les boutons à la mac, tu casses pas trop d'aiguilles? moi aussi j'ai cousu pour mon homme, à suivre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la prochaine fois que je couds des boutons à la MAC, je prendrai quelques photos pour vous montrer... si tu veux
      je ne casse jamais d'aiguilles...mais parfois des boutons ;-)

      Supprimer